Installée dans le canton de Vaud, à mi-distance entre les vignobles valaisans et vaudois, proche des pôles technologiques à la pointe de la robotique et de l’informatique du futur, Aero41 est une nouvelle structurée créée pour développer la protection des cultures par drones en Suisse.

Depuis plusieurs saisons, le drone dédié à la protection des cultures a progressivement trouvé sa place auprès des professionnels de la vigne après avoir démontré son utilité. La start-up Aero41, stratégiquement basée à Aigle, entre les vignobles vaudois et valaisans, a pour but de répondre aux exigences réglementaires et écologiques des vignerons et des agriculteurs.

La start-up se situe à proximité des Hautes Écoles techniques, partenaires de premier plan, implantées aussi bien sur le canton de Vaud qu’en Valais, regroupant ainsi tout le savoir-faire essentiel pour devenir l’acteur de référence des solutions d’épandage dédiées au secteur viticole et plus largement agricole.

Dans son objectif d’expansion, la société bénéficie d’un partenaire industriel et commercial d’envergure international, le groupe français Delta Drone. Aero41 annonce également qu'une levée de capitaux est en cours afin de poursuivre son programme de R&D et étendre son offre sur plusieurs marchés.

Au cœur de la Drone Valley

Il n’est pas un hasard qu’Aero41 ait choisi la Suisse occidentale pour démarrer son activité de drones. En effet, la région est pionnière dans la gestion du trafic des drones, notamment grâce au soutien de l’Office fédérale de l’aviation civile, à une réglementation favorable aux drones et à la possibilité de pouvoir les tester partout en Suisse. Aussi, la région bénéficie d’instituts de formation et de recherche à la pointe, tels que le CSEM à Neuchâtel pour la robotique et les microsystèmes, et l’EFPL à Lausanne pour tout ce qui est du domaine de l’ingénierie et de la technologie. Aero41 rejoint aujourd’hui les plus de 80 entreprises ayant choisi la Suisse occidentale pour développer leur activité de drones.