La Suisse arrive en tête des pays européens et termine quatrième au niveau mondial dans le classement annuel de l’IMD sur la compétitivité.

L’IMD vient d’annoncer les résultats de son rapport annuel sur la compétitivité prenant en compte 61 pays. La Suisse confirme qu’elle possède l’une des économies les plus compétitives au monde et devance toutes les autres nations européennes.

La Suisse a toujours su se protéger efficacement des vagues conjoncturelles et autres crises économiques. Elle obtient d’ailleurs la meilleure « note » sur ce critère. Elle est aussi la meilleure élève pour ce qui est du développement d’affaires et du droit du travail.

Les conditions de travail favorables – la Suisse est un modèle au niveau des relations professionnelles, la motivation des employés et le niveau de compétences – stimulent aussi l’économie locale. Grâce à un environnement commercial des plus saints, le pays a pu réagir rapidement après la décision de la Banque Nationale Suisse concernant l’abolition du taux plancher face à l’Euro. Suite à cette nouvelle, les entreprises helvétiques ont vite appliqué des mesures visant à assurer leur compétitivité, par exemple en mettant en place des accords avec leurs employés leur permettant d’étendre leur temps de travail hebdomadaires. La capacité de la Suisse à trouver des solutions lorsqu’elle est face à des situations inhabituelles est l’un des attributs qui la rendent unique.

Publié depuis 1989, le “IMD World Competitiveness Yearbook” se base sur 300 critères dont environ deux tiers qui prennent en compte des indicateurs statistiques et un tiers fondé sur la perception de dirigeants internationaux.