Retour aux actualités

Debiopharm et Takeda collaborent dans le développement de thérapies contre les troubles gastro-intestinaux

mardi 16 juin 2020

© Christian Hoffmann

La société pharmaceutique valaisanne Debiopharm a signé un accord de licence avec Takeda pour son nouveau programme de remodelage du microbiome dans le traitement des troubles gastro-intestinaux.

Basée en partie à Martigny, la société Debiopharm a conclu un accord avec le leader japonais de la recherche Takeda. Cet accord de licence exclusif et de collaboration de recherche avec Takeda Pharmaceutical Company Limited servira au développement de nouvelles thérapies microbiomiques pour le traitement de troubles gastro-intestinaux.

Selon les termes de ce partenariat, le japonais Takeda sélectionnera et optimisera des composés brevetés de Debiopharm, afin d’identifier des candidats médicaments potentiels pour le traitement des maladies inflammatoires de l’intestin et d’autres troubles gastro-intestinaux.

Ces produits visent à traiter des maladies inflammatoires gastro-intestinales chroniques, comme la maladie de Crohn ou des colites ulcératives, des maladies très lourdes. Le processus ainsi engagé peut permettre de valider une série de molécules issues des programmes d’antibactériens de Debiopharm.

Une véritable percée pour les patients

« Ce programme pourrait représenter une véritable percée pour les patients, tout en minimisant l’émergence de résistances grâce à son mode d’action ciblé », explique Bertrand Ducrey, CEO de Debiopharm. Dans la pratique, les équipes de Debiopharm continueront de contribuer au développement et seront associées à la gouvernance du partenariat.

En règle générale, la société valaisanne conclut un partenariat seulement lorsqu’elle estime qu’il y a d’autres sociétés qui peuvent apporter une valeur ajoutée au projet. « Avec Takeda, nous pouvons aller au-delà du traitement des symptômes des maladies gastro-intestinales et nous attaquer aux déséquilibres du microbiome qui en seraient la cause », conclut Bertrand Ducrey.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'exprérience utilisateur. Plus d'informations.