À Fribourg, le Plastics Innovation Competence Center a pour mission de faciliter le recyclage du plastique et développer des polymères à base de matières premières renouvelables. La plateforme travaille actuellement sur un thermoplastique innovant à base de plumes de poule.

Comment optimiser la composition des objets en plastique pour en faciliter leur recyclage ? Quels matériaux organiques utiliser pour créer des emballages plus respectueux de l'environnement ? Est-il possible d'obtenir certaines propriétés pour des applications spécifiques ? Depuis trois ans, les 21 chercheurs du Plastics Innovation Competence Center (PICC) de Fribourg apportent des réponses à ces questions en développant des matériaux et des solutions innovants et durables pour l'industrie du plastique.

L'un des projets vise à développer une alternative à l'emballage plastique plus économique et écologique à base de plumes de poule, une matière première abondante à Fribourg, canton fortement axé sur l’agro-alimentaire. Les plumes de volaille sont principalement constituées de kératine, un polymère résistant à l'eau. En les lavant, en les broyant, puis en les modifiant chimiquement, les chercheurs fribourgeois revalorisent ces plumes, dont la plupart auraient été brûlées ou compostées. « Nous sommes encore dans la phase expérimentale. Mais nous avons bon espoir que nos efforts soient couronnés de succès, » explique Roger Marti, professeur de chimie à la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR). Une technologie qui pourrait alors être exportée à travers la planète.

Relever les défis de l'industrie du plastique

Basé sur le site de blueFACTORY, le Plastics Innovation Competence Center regroupe trois instituts de la HEIA-FR spécialisés dans la plasturgie (iRAP), la technologie chimique (ChemTech) et les systèmes complexes (iCoSys). La plateforme de recherche dispose d’un équipement à la pointe de la technologie pour la synthèse de polymères, la transformation et l'analyse du plastique.