Retour aux actualités

Enerypolis, le campus valaisan de demain

mardi 4 mai 2021

© Energypolis

Représentant un investissement de plus de CHF 400 millions, le nouveau campus Energypolis veut placer le canton du Valais comme référence en matière d’innovation.

D’une superficie de 43’000 mètres carrés et disposant de 29 laboratoires, le nouveau campus Energypolis promet un avenir radieux pour la recherche valaisanne.

Pour la première fois en Suisse, une école polytechnique (EPFL Valais Wallis), une haute école d’ingénierie (HES-SO Valais-Wallis) et des start-ups travailleront ensemble avec un objectif commun : permettre le développement de projets de recherche ambitieux, de leur conception à leur mise sur le marché.

Des start-ups prometteuses déjà installées

Energypolis offrant des espaces de travail, des infrastructures et des équipements scientifiques, de plus en plus de start-ups et entreprises s’y installent pour profiter des synergies qu’offre le campus.

Parmi les entreprises installées, Natron Energy travaille sur une technologie unique au monde dans le domaine des batteries. D'ici 2022, l’entreprise projette d’installer deux lignes de production et d’assemblage de sa technologie sur le site de Sion.

Aussi, la start-up H55, spin-off de Solar Impulse, a créé une nouvelle technologie de propulsion électrique dans le but de rendre le transport aérien plus propre, plus silencieux, plus accessible et plus durable. H55 a récemment levé CHF 20 millions pour finaliser son avion électrique et conclu un partenariat avec le plus grand exploitant d’hydravions du monde.

Également attirée par ce riche écosystème d’innovation, la start-up DePoly a mis au point une nouvelle technologie de recyclage du plastique. Après l’obtention d’un prêt Tech Seed et d’une levée de fonds de CHF 1.3 millions, DePoly espère inaugurer sa première fabrique de dépolymérisation d’ici deux ans.

Une chaîne de valeur ajoutée dans le canton du Valais

La philosophie du campus Enerygpolis consiste à réunir sur un même site des partenaires qui contribuent à la création d’une chaîne de valeur ajoutée, de la formation et la recherche fondamentale à la valorisation économique.

Le campus vise à être un pôle d’excellence et d’innovation dans les domaines de l’énergie, la chimie verte, les environnements alpins et polaires, la réhabilitation et la santé.

Sur le même modèle que celui d’Energypolis, le canton du Valais entend également devenir d’ici 2024 une référence en matière de soins de santé avec la construction du Pôle Santé.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Plus d'informations.