Retour aux actualités

Une équipe de l’Université de Berne évalue la transmissibilité des nouveaux variants du virus SARS-CoV-2

mercredi 3 mars 2021

© IVI - University of Bern

Une équipe internationale composée de chercheurs de l’Institut de Virologie et d’Immunologie de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et vétérinaire et de l’Université de Berne a développé une approche permettant d’évaluer avec précision la transmissibilité des nouvelles mutations du virus.

Une équipe internationale composée de chercheurs de l'Institut de Virologie et d'Immunologie (IVI) de l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et vétérinaire BLV et de l'Université de Berne, du Centers for Disease Control and Prevention (États-Unis) et de l'Institut Friedrich-Loeffler (Allemagne) a mis au point une approche permettant d'évaluer avec précision la transmissibilité des nouvelles souches mutantes de virus.

Cette nouvelle approche peut être utilisée pour tester une seule mutation ou une combinaison spécifique de mutations qui sont présentes dans un certain nombre de variantes virales actuellement en circulation. L'IVI s'appuie sur une technique de clonage mise au point à Berne il y a un an, qui permet de reproduire exactement les virus du SARS-CoV-2 en laboratoire. Le virus britannique, par exemple, est connu pour avoir non pas une mais souvent plus de 14 mutations, dont huit se produisent dans la protéine de spicule.

Ainsi, à l'aide de la technique de clonage, un nombre illimité de mutations de variantes peuvent être reproduites et utilisées pour entrer en concurrence les unes avec les autres dans des cultures cellulaires et des échantillons animaliers. Les résultats montrent comment des mutations uniques affectent la capacité de transmissibilité des nouveaux variants.

Des projets de recherche similaires sur les agents pathogènes infectieux pourraient également être menés à l'avenir au Centre Multidisciplinaire des Maladies Infectieuses et de l'Immunité (MCIDI) nouvellement créé à l'Université de Berne. Actuellement, l'IVI est le seul laboratoire de haute sécurité en Suisse où des maladies animales hautement contagieuses (comme la fièvre aphteuse ou la fièvre porcine) peuvent être diagnostiquées et étudiées.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Plus d'informations.