Officiellement inauguré en septembre 2017, le FABLAB Biel/Bienne est un espace d’innovation doté d’équipements de pointe pour particuliers, start-up et PME. Ses portes sont ouvertes à tous, que ce soit pour échanger des idées ou réaliser un projet sous forme de prototypes ou de petites séries.

Les FABLAB, abréviation de « fabrication laboratory » en anglais, sont des ateliers ouverts, permettant à chacun d’accéder à des techniques de production industrielles modernes pour créer des pièces uniques et des prototypes. Le FABLAB Biel/Bienne est un espace d’innovation où chacun peut développer et fabriquer des prototypes et des petites séries aux standards professionnels. Avec ses 300 m2 de surface, il s’agit du plus grand laboratoire de ce type de toute la Suisse.

Des équipements modernes

« Nous disposons d’équipements véritablement exceptionnels : dix imprimantes 3D différentes, divers scanners 3D, une découpeuse laser, un espace de coworking et des locaux pour accueillir des events. Nous possédons par ailleurs une cabine de numérisation permettant la digitalisation de produits, mais aussi de personnes, en vue d’une impression en 3D, » explique Felix Kunz, CEO de Switzerland Innovation Park Biel/Bienne (SIP BB), où se trouve le FABLAB. Tous les clients du FABLAB ont également à leur disposition un atelier électronique et un atelier mécanique. Diverses machines sont prévues pour être spécifiquement utilisées par les clients industriels. Par exemple, grâce aux imprimantes 3D, le FABLAB reproduit des anévrismes pour l’ARTORG Center for Biomedical Engineering Research de l’Université de Berne. Ces modèles réalisés en 3D sont utilisés par les chirurgiens de l’Hôpital de l’Île pour simuler point par point le processus opératoire avant toute intervention particulièrement délicate.

Un record mondial pour marquer l’ouverture

Les nouveaux locaux du FABLAB Biel/Bienne ont été inaugurés le 22 septembre 2017 avec une inscription spectaculaire au Livre Guinness des records. L’équipe du FABLAB a réussi à présenter le plus long train jamais imprimé en 3D dans le monde à ce jour. La locomotive – une reproduction de la légendaire locomotive « Crocodile » CE 6/8 employée sur la ligne du Gothard – ne tracte pas moins de 55 wagons, soit 14 de plus que le train de l’ancien détenteur du record, un Français. Pour obtenir l’inscription au Livre Guinness des records, il fallait que tous les wagons soient fabriqués, individuellement et intégralement, par le processus d’impression en 3D, que le modèle réduit du train soit composé d’une locomotive et de wagons, et qu’ensemble, ils puissent parcourir un trajet d’au moins 10 mètres. L’impression en 3D de chacun des wagons a duré plus de 15 heures.

Article adapté du magazine bernecapitalarea – Edition 1/2018.