Retour aux actualités

La biopharma vaudoise Oculis va fusionner avec EBAC et entrer en bourse

mercredi 26 octobre 2022

Oculis entend devenir une société biopharmaceutique ophtalmique de premier plan au niveau mondial, avec des produits destinés à répondre à des besoins médicaux importants. | © Oculis

Oculis, une biotech de stade clinique qui développe de nouveaux traitements pour les maladies ophtalmiques, a signé un accord SPAC avec EBAC.

Oculis dispose d'un portefeuille de développement robuste et étendu comprenant des traitements topiques (gouttes ophtalmiques) novateurs, qui sont non invasifs et représentent une avancée technique sans précédent pour les patients souffrant d'œdèmes de la rétine et de maladies du front de l'œil.

La société mène actuellement deux essais de phase 3, l'un pour les gouttes ophtalmiques solubilisées dans l'œdème maculaire diabétique - une maladie qui peut conduire à la cécité et qui est actuellement traitée par injection oculaire - et l'autre dans le traitement de l'inflammation et de la douleur après une chirurgie oculaire.

Alors que les opérations de sociétés d'acquisition à vocation spécifique (SPAC) dans le domaine de la biotechnologie font progressivement leur retour, une autre fusion a été conclue, cette fois entre Oculis et European Biotech Acquisition Corp (EBAC).

Riad Sherif, CEO d'Oculis, explique : « L'objectif d'Oculis est de stimuler l'innovation pour sauver la vue et améliorer les soins oculaires. Cette transaction accélère notre mission et propulse notre pipeline de produits candidats hautement différenciés pour les patients et les médecins. Nous sommes ravis d'avoir le soutien d'investisseurs clés. Nous sommes impatients de franchir des étapes importantes, notamment les essais cliniques de phase 3 d'OCS-01, un potentiel premier produit topique pour le traitement de la rétine, les essais cliniques de phase 2b d'OCS02, un premier anti-TNF topique de sa catégorie pour le traitement des DED et de l'uvéite, et un essai de preuve de concept de l'agent neuroprotecteur, OCS-05, dans la névrite optique aiguë. Ce sont des résultats cruciaux pour la mise sur le marché de nouvelles thérapies pour les patients. »

La fusion, dont la clôture est prévue au premier trimestre 2023, met Oculis sur la voie de devenir une société cotée en bourse. La nouvelle entité publique, Oculis Holding SA sera enregistrée en Suisse et aura son siège dans les locaux actuels d'Oculis à l'EPFL Innovation Park à Lausanne (canton de Vaud).

Eduardo Bravo, CEO d'EBAC, conclut : « Oculis a construit un pipeline très diversifié en stade avancé qui a le potentiel de révolutionner le traitement dans les principaux segments de l'ophtalmologie. EBAC a été créée pour investir dans le potentiel inexploité du secteur européen de la biotechnologie et a passé en revue plus de 100 sociétés européennes de biotechnologie. Oculis est un excellent exemple de ce dans quoi nous avons voulu investir, avec une grande innovation, une stratégie bien pensée et une équipe de direction expérimentée pour mettre sur le marché des thérapies prometteuses pour les patients souffrant de maladies oculaires. »

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Plus d'informations.