Retour aux actualités

Les machines à café du valaisan Eversys chez Starbucks

lundi 26 septembre 2022

Cette image de synthèse illustre le projet d'agrandissement de l'usine d'Eversys à Sierre. | © Chavaz Architecte SA Sion/PolygVision 3D

Grâce à un partenariat avec Starbucks, l’entreprise de machines à café Eversys pourrait tripler sa production d’ici à 2026. Pour faire face à cette nouvelle demande, la société va étendre la surface de production de son usine de Daval.

Basée à Sierre (canton du Valais), Eversys a révélé être en discussion avancée avec Starbucks, en vue de la production d’une machine entièrement automatique pour le café infusé à froid.

A partir de 2024, des milliers de points de vente de la chaîne américaine pourraient être équipés des technologies développées par Eversys sur l’écoparc de Daval.

Le système d’extraction inversée développé par Eversys mouille avec de l'eau chaude sous pression la poudre à café sur toute sa surface de bas en haut pour en extraire au mieux les arômes. L’objectif de la collaboration avec Starbucks vise à appliquer ce concept au café froid, qui représente aujourd’hui plus de 50% des ventes du géant américain et dont la popularité ne cesse de croître.

Depuis une année, une équipe de la section R&D d’Eversys travaille à plein temps sur ce projet. Les premières machines devraient être testées aux Etats-Unis courant 2023.

Comptant près de 34’000 points de vente dans le monde, cet accord avec Starbucks met en exergue le potentiel de développement des activités d’Eversys.

Selon les projections pour 2022, 7’500 machines à café devraient sortir de l’usine de Sierre, de quoi faire passer le chiffre d’affaires d’Eversys de CHF 100 millions de francs en 2022, à CHF 250 millions d’ici 2026.

Une surface de production triplée

Pour assurer les commandes de ses autres clients, la société détenue intégralement par le groupe De’ Longhi depuis mars 2021 s’apprête à investir quelque CHF 25 millions de francs dans l’extension de son usine de Sierre. D’une surface de 2’500 mètres carrés aujourd’hui, la surface de production sera triplée grâce à un nouveau bâtiment qui sera construit à l’est de l’actuel.

Cet agrandissement prévoit également l’ajout de nouveaux espaces de stockage, ainsi que de nouveaux bureaux destinés à l’administration, aux ingénieurs et autres concepteurs des machines à café. A terme, le site pourrait accueillir 450 collaborateurs, contre 218 aujourd’hui.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Plus d'informations.