Retour aux actualités

Neur.on attire à Fribourg les stars internationales de la LegalTech

lundi 5 septembre 2022

La société fribourgeoise Neur.on a levé CHF 1,6 million pour donner aux professionnels du droit des solutions de traduction assistée par l'intelligence artificielle. | © HEIA-FR

Neur.on, une LegalTech fribourgeoise offrant des solutions SaaS de traduction pour le secteur juridique et financier, a annoncé une levée de fonds de CHF 1,6 million.

Issu d'un prestataire de services linguistiques suisse spécialisé bien établi, Hieronymus - Translations by Lawyers for Lawyers, Neur.on bouleverse le paysage de la traduction juridique grâce à sa plateforme IA complète qui permet aux professionnels du droit de contrôler entièrement le processus de traduction et d'offrir le degré de précision attendu, tout en réduisant les ressources humaines nécessaires.

Aujourd'hui, le premier produit de Neur.on, LexMachina - The Translation Engine for Swiss Lawyers, est déjà intensément utilisé par de grands cabinets d'avocats suisses, des éditeurs juridiques et des autorités publiques cantonales.

L'étroite collaboration entre l'équipe de Neur.on, composée de juristes-linguistes, d'ingénieurs en PNL, ainsi que les clients de l'entreprise, assure une amélioration continue des solutions spécialisées de Neur.on. Cette approche multidisciplinaire inclut une étroite collaboration avec la Haute école d'ingénierie et d'architecture de Fribourg (HEIA-FR).

« Depuis l'émergence de la traduction automatique neuronale, les avocats espèrent qu'elle mettra fin aux pénibles blocages de la traduction dans les procédures et aux externalisations coûteuses. Cependant, il n'existe pas encore de plateforme de traduction conçue sur mesure pour la communauté juridique et offrant la sécurité, la précision et l'optimisation des ressources dont le secteur a besoin. La solution SaaS de Neur.on répond à ce problème et permet aux avocats de prendre le contrôle du processus de traduction quand bon leur semble », explique Paula Reichenberg, CEO de Neur.on.

Répondre aux besoins d'un marché mondial

Le tour de table a été mené par l'éditeur juridique Helbing Lichtenhahn, un investisseur stratégique idéal disposant d'une grande quantité de données juridiques et d'un vaste réseau de distribution. Neur.on a également été soutenu par Capital Risque Fribourg SA, un fonds d'investissement financé par l'État de Fribourg, ainsi que par des entrepreneurs chevronnés du monde entier ayant une grande expérience des LegalTech, du droit et de la finance.

"Ce n'est pas tous les jours qu'une entreprise technologique suisse attire des investisseurs européens, britanniques, américains et israéliens. Cette remarquable notoriété internationale montre que Neur.on répond à un besoin du marché mondial", expliquent Michael Stadelmann et Christian Süss de Vertinet Partners, une société de capital-investissement basée à Munich et spécialisée dans les technologies et les services.

Avec sa solution déjà utilisée par plusieurs centaines de clients en Suisse, les fonds supplémentaires de CHF 1,6 million permettront à Neur.on d'accélérer son expansion internationale et le développement de ses logiciels.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Plus d'informations.