Retour aux actualités

Swiss Made, un label de renommée internationale

Le label Swiss made, reconnu comme un gage de qualité et de savoir-faire à l’international, est convoité par de nombreuses entreprises. Toutefois, pour prétendre à ce label, il est nécessaire de respecter plusieurs critères définis par la législation suisse.

Aux origines du label Swiss made

L’origine du label Swiss made – label qui garantit qu’un produit a effectivement été fabriqué en Suisse – remonte au 17ème siècle. A l’époque, les horlogers genevois sont confrontés à l’augmentation considérable du nombre de contrefaçons de leurs ouvrages, reconnus pour leur qualité. Pour lutter contre ce phénomène qui entache la réputation de leur savoir-faire, ils décident que chaque montre fabriquée à Genève doit être marquée par le poinçon du maître qui l’a conçue afin de prouver son authenticité. 400 ans plus tard, le label Swiss made est officiellement inscrit dans la loi suisse (sous la législation Swissness), et s’étend bien au-delà du monde horloger. Chaque produit ou service prétendant à l’appellation Swiss made est soumis à des obligations spécifiques afin de garantir une qualité de premier ordre.

Les conditions d’obtention du label Swiss made

Pour obtenir le label Swiss made, il est nécessaire de respecter certaines conditions qui varient en fonction du type de produit ou de service. Ces conditions sont définies par la Loi fédérale sur la protection des marques et des indications de provenance, et permettent de garantir la qualité de ce label. A titre d’exemple, voici plusieurs contraintes en fonction de différents domaines d’application :

  • Les denrées alimentaires: la provenance d’une denrée alimentaire correspond au lieu d’où proviennent au moins 80% du poids des matières premières qui la composent. Il existe toutefois quelques exceptions, notamment pour les matières premières qui n’existent pas en Suisse comme le cacao, le café ou encore les bananes.
  • Les produits industriels: La provenance des produits industriels correspond au lieu où sont générés au moins 60% de leur coût de revient (frais de R&D inclus).
  • Les services: La provenance des services dépend du lieu où l’entreprise a son siège et son site administratif, les deux devant être situés dans le même pays.

Si ces critères ne sont pas remplis par l’entreprise qui désire apposer le label Swiss made sur son produit ou son service, il ne lui sera pas possible de le faire. Notons également que le label Swiss made est gratuit et n’exige pas d’autorisation ni de contrôle officiel. Pour celui qui désire en tirer avantage, il lui suffira de respecter la législation et de pouvoir le prouver, si besoin, devant un tribunal.

Le label Swiss made, reconnu comme un gage de qualité et de savoir-faire à l’international, est convoité par de nombreuses entreprises. Toutefois, pour prétendre à ce label, il est nécessaire de respecter plusieurs critères définis par la législation suisse.

Un label synonyme de qualité et de savoir-faire

Parce que le label Swiss made est attribué seulement lors du respect de normes strictes, il est un véritable gage de qualité et de savoir-faire et possède une renommée internationale. Une étude menée par des chercheurs suisses estime qu’il est possible d’augmenter ses bénéfices jusqu’à 20% grâce à l’utilisation de ce dernier. Ce pourcentage est confirmé par Jean-Daniel Pasche, président de la Fédération de l’industrie horlogère suisse, qui affirme que le label Swiss made offre un gain supplémentaire de 20% sur chaque garde-temps labellisé, ce qui revient à plusieurs milliards de francs par années pour l’ensemble de l’industrie horlogère. Face à ce phénomène, il est possible de parler de « plus-value suisse ». On observe en effet qu’un produit Swiss made peut se vendre plus cher qu’un produit équivalent, permettant ainsi à une entreprise d’accroître considérablement ses gains.

En deux mots : Inscrit dans longue tradition de savoir-faire, le label Swiss made est un véritable gage de qualité que la Confédération suisse préserve en légiférant de manière adéquate sur ce dernier.

Le Greater Geneva Bern area (GGBa) est l’agence de promotion économique de Suisse occidentale. Si vous désirez en savoir plus sur le Swiss made ou sur d’autres sujets susceptibles de vous aider dans votre implantation, n’hésitez pas à nous contacter.

Nos articles « Why Switzerland » sont susceptibles de répondre aux questions que vous vous posez.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Plus d'informations.