Le groupe SSE annonce un investissement de six millions de francs sur quatre ans afin de renforcer son positionnement en matière de réactions chimiques à haute valeur énergétique.

Basée à Gamsen, près de Brigue, la Société Suisse des Explosifs (SSE) est un groupe industriel actif dans la production d'explosifs civils, la pyrotechnie ainsi que dans la production chimique, au travers de sa société Valsynthèse. SSE a récemment annoncé un plan d’investissement de six millions de francs sur quatre ans, ayant pour objectif renforcement du positionnement de Valsynthèse en matière de réactions chimiques à haute valeur énergétique.

« La chimie fine représente entre 9 et 11 % des activités totales du groupe SSE, qui est présent dans dix pays européens. À Brigue, on estime que la moitié des activités est aujourd’hui consacrée à la chimie fine. Notre objectif, dans cette usine, est de porter cette part à 75 % d’ici à cinq ans, » explique l’administrateur délégué de SSE, Daniel Antille, dans une interview accordée au Nouvelliste.

« Concrètement, nous allons investir dans des technologies qui permettront d’étayer la palette de processus chimiques que nous maîtrisons. Les substances qui en résulteront seront ensuite fournies à l’industrie pharmaceutique et agro, ainsi qu’à la parfumerie, » poursuit-il. Ces investissements permettront au groupe de se démarquer sur le segment des réactions à haut potentiel énergétique.

« Un véritable cluster dédié à la chimie »

Après Bâle, le Valais se profile comme le second pôle pharmaceutique et chimique de Suisse, avec des groupes internationaux reconnus pour l'excellence de leurs produits tels que SSE, Lonza, BASF, Syngenta, Huntsman, ou Bachem. Cette industrie représente près de 13 % du PIB du canton. « Le Valais est un véritable cluster dédié à la chimie. Les jeunes collaborateurs sont très bien formés, ils recherchent des emplois à haute valeur ajoutée, » souligne Daniel Antille. Chaque année, l’Ecole professionnelle intercantonale de la chimie (EPIC) forme des centaines d’apprentis sur ses sites de Viège et Monthey.