L'Agence internationale de l'énergie atomique AIEA a désigné l'EPFL comme l'un de ses centres collaborateurs mondiaux.

L’EPFL a été officiellement désignée comme centre collaborateur de l'Agence internationale de l'énergie atomique dans les domaines des données open source et du développement de codes pour les applications nucléaires. L'AIEA est la principale organisation mondiale et intergouvernementale pour la coopération scientifique et technique dans le domaine du nucléaire. Elle œuvre pour une utilisation sûre, sécuritaire et pacifique de la science et de la technologie nucléaires, contribuant à la paix et à la sécurité internationale ainsi qu'aux objectifs des Nations Unies en matière de développement durable.

L'AIEA récompense l'EPFL pour son rôle de pionnière dans la création d'un réseau international d'industries et d'instituts de recherche qui développeront une plate-forme de simulation avancée et open-source spécialisée dans l'analyse des réacteurs nucléaires.

Un changement de paradigme dans le secteur nucléaire

Dans le canton de Vaud, le cœur des activités du centre collaborateur de l’EPFL sera basé sur la promotion des travaux de recherche et de développement favorisant les concepts d'open-source et de développement partagé. Cela stimulera les activités de R&D et contribuera à une exploitation sûre des centrales nucléaires en augmentant les synergies, en limitant les inefficacités et en favorisant le réseautage et la contribution à une standardisation.

"Ce sera une occasion unique de travailler sur un changement de paradigme majeur dans le secteur nucléaire en faveur d'une politique de R&D ouverte, collaborative et efficace", souligne Carlo Fiorina, initiateur principal de ce domaine et chercheur au Laboratoire de physique des réacteurs et de comportement des systèmes de l'EPFL, dirigé par le professeur Andreas Pautz.