Le nouveau D-Lab, fruit d’un partenariat entre Firmenich et l’EPFL, exploite l’intelligence artificielle pour améliorer la création des goûts et arômes.

Firmenich, l’entreprise suisse derrière certains des arômes et parfums les mieux connus de ce monde, a annoncé la création d’un Digital Lab en partenariat avec l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Surnommé D-Lab, ce nouveau pôle digital est basé à l’Innovation Park de l’EPFL. Il rassemble les créateurs et experts de Firmenich avec les esprits les plus brillants de l’EPFL, ceci dans l’optique de stimuler l’innovation dans le domaine des parfums et la création de goûts grâce à l’intelligence artificielle.

« En combinant l’écosystème dynamique de start-up basé à l’EPFL avec l’innovation de pointe de Firmenich, nous serons en mesure d’appliquer des percées scientifiques à la création sur mesure d’expériences sensorielles plus rapidement qu’auparavant », dit Martin Vetterli, Président de l’EPFL dans un communiqué de presse. Figurant dans le top 10 mondial des institutions d’ingénierie et de technologie, l’EPFL est reconnu pour sa capacité d’innovation, alimentée par des interactions fructueuses entre les start-up technologiques du campus, des entreprises visionnaires et des universitaires réputés. L’EPFL est également un partenaire académique de longue date de Firmenich, ainsi que le domicile de son siège en neurosciences.

Fondée à Genève en 1895, Firmenich est la plus grande entreprise mondiale privée active dans le domaine des parfums et des arômes. Chaque année, elle investit 10% de son chiffre d’affaires en recherche et développement. « Depuis notre création en tant que start-up il y a 123 ans, repousser les limites de la science et de la technologie a toujours été le moteur de notre croissance », dit Gilbert Ghostine, CEO de Firmenich.