Retour aux actualités

Le test de diagnostic du sepsis d’Abionic utile dans Covid-19

jeudi 19 mars 2020

Le choc septique est l’une des principales complications de l’infection au nouveau coronavirus. La start-up vaudoise Abionic, spécialiste de la miniaturisation des tests diagnostiques, a mis au point un test qui permet de détecter le sepsis en cinq minutes.

Le sepsis est la cause la plus fréquente de décès dans les unités de soins intensifs. C’est un syndrome caractérisé par une réponse extrême de l’organisme face à une infection qui peut entrainer rapidement le disfonctionnement des organes et la mort du patient. D’après les données cliniques chinoises, le choc septique représente 6 % des complications des infections sévères à Covid-19. Une insuffisance respiratoire aiguë a été constatée dans 15 % des patients gravement atteints. Dans ces cas, l’intubation et la ventilation artificielle sont nécessaires, ce qui accroît le risque de surinfection bactérienne des poumons, et donc de sepsis.

« La technologie d’Abionic permettrait de diagnostiquer le sepsis jusqu’à 24 voire 48 et même 72 heures avant le choc septique et avant même l’apparition de fièvre. Cela aurait le potentiel de changer le devenir de millions de patients, » explique l’anesthésiste François Ventura au média suisse Heidi.news. L’entreprise née au sein de l’Ecole Polytechnique de Lausanne (EPFL) et basée au Biopôle développe des solutions de diagnostic rapide basées sur une nanotechnologie novatrice.

Dans le cas des patients atteints sévèrement par le Covid-19 et ayant développé un syndrome de détresse respiratoire aiguë, le test d’Abionic ferait gagner un temps précieux dans le diagnostic d’un sepsis et l’initiation d’une antibiothérapie précoce. L’entreprise est en discussion avec des médecins italiens intéressés par cette approche.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'exprérience utilisateur. Plus d'informations.