Le groupe pharmaceutique français Sanofi et le chimiste et sous-traitant suisse Lonza vont construire et exploiter une installation de cultures cellulaires mammifères à grande échelle dédiée à la production d’anticorps monoclonaux. L’usine, qui sera construite à Viège, dans le canton du Valais, sera créée dans le cadre d’une coentreprise avec un investissement initial d’environ 290 millions de francs suisses partagé à parts égales entre les deux sociétés, explique un communiqué. Les travaux de construction débuteront cette année, sous réserve des approbations réglementaires nécessaires ; l’installation devrait être entièrement opérationnelle d’ici à 2020. Lonza emploie plus de 10 000 collaborateurs dans le monde, dont 2700 sur son site valaisan. Ce projet devrait créer quelque 200 emplois supplémentaires à Viège.

Cette relation stratégique à long terme combine le solide portefeuille de développement de produits biologiques de Sanofi au savoir-faire de Lonza en matière de conception, de construction et d’exploitation d’installations de ce type. « Environ 60 % de notre portefeuille de recherche et développement est constitué de produits biologiques, dont des anticorps monoclonaux, dans des domaines thérapeutiques clés comme les maladies cardiovasculaires, l’immunologie et l’inflammation, la neurologie et l’oncologie. Lonza est un partenaire très expérimenté dans ce domaine et les capacités que cette coentreprise permettra de créer sont essentielles pour répondre aux besoins des patients en matière de traitements », a déclaré Philippe Luscan, Vice-Président Exécutif des Affaires Industrielles Globales de Sanofi.