Retour aux actualités

Record de vitesse d’un véhicule à propulsion électrique-hydrogène co-développé par GreenGT

mercredi 15 juin 2022

Après la voiture de course électrique hybride, GreenGT a conçu et testé un camion de 44 tonnes alimenté à l’hydrogène, qui ne rejette que de la vapeur d'eau. | © GreenGT

Dans le cadre du projet pionnier MissionH24, le prototype électrique-hydrogène H24, co-développé par l’ACO et GreenGT, a enregistré un record de vitesse.

Sur le circuit d’Imola en Italie, la H24, un véhicule à propulsion électrique-hydrogène, a franchi la ligne d’arrivée de sa première course. Un événement majeur puisque jamais dans l’histoire du sport automobile un prototype à propulsion électrique-hydrogène n’avait participé à une course internationale d’endurance.

GreenGT a initié, en partenariat avec l’Automobile Club de l’Ouest (ACO), MissionH24, un projet de création d’une catégorie réservée aux prototypes hydrogène lors des 24 Heures du Mans 2025, une célèbre compétition automobile d’endurance d’une durée de 24 heures. Alimenté par deux moteurs à hydrogène, le véhicule a atteint une vitesse de 291 km/h sur le circuit.

La première participation d’un véhicule à propulsion électrique-hydrogène à une course internationale d’endurance accomplie dans le cadre du projet pionnier MissionH24 a été pleinement réussie : 110 minutes de course, 38 tours, quatre ravitaillements en hydrogène à la station TotalEnergies.

Cette réussite consacre le chemin parcouru depuis 2018 par des personnes pleinement engagées dans le programme MissionH24, à l’image de la société GreenGT, installée à Collombey-Muraz (canton du Valais). De plus, cet événement rend définitivement tangible le projet, porté conjointement par l’ACO et GreenGT.

Une pierre à l’édifice de la transition énergétique du sport automobile

La performance était suffisamment marquante pour que les organisateurs de la course aient souhaité, après l’arrivée, à ce que le pilote de l’équipe H24Racing vienne arrêter son véhicule hydrogène au pied du podium, aux côtés des voitures des premiers équipages de l’épreuve d’Imola. Cette performance ajoute une pierre à l’édifice de la transition énergétique du sport automobile et, plus globalement, du secteur de la mobilité. 

Une entreprise indépendante active dans les technologies électriques-hydrogène, GreenGT analyse, conçoit, développe et réalise des études, produits et services, destinés aux sports mécaniques, à l’industrie de la mobilité, ainsi qu'aux infrastructures et aux territoires. 

Après la voiture de course électrique hybride H24 pour les 24 Heures du Mans et la signature d’un accord avec Liebherr-Aerospace Toulouse, GreenGT a conçu et testé un camion de 44 tonnes qui ne rejette que de l’eau.

 

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Plus d'informations.