Retour aux actualités

La start-up de cybersécurité deep tech Threatray lève CHF 2,3 millions

mardi 22 juin 2021

© Threatray

Threatray, une spin-off de la Haute École spécialisée bernoise, a bouclé son tour de table, levant CHF 2,3 millions pour soutenir sa croissance et le renforcement de son équipe.

Les indices permettant de comprendre les menaces liées aux logiciels malveillants et de s'en défendre sont souvent cachés dans les données. La plupart des technologies d'analyse de malwares n'ont pas la profondeur et les moyens de renseignement nécessaires pour identifier et contextualiser les menaces.

Une spin-off de la Haute école spécialisée bernoise fondée en 2018, Threatray a développé une plateforme de renseignement sur les logiciels malveillants qui donne aux équipes de sécurité des entreprises et des gouvernements une visibilité approfondie sur les tentatives et le déroulement des attaques de logiciels malveillants, facilitant ainsi une protection et une riposte efficaces aux cyberattaques.

La plateforme de Threatray offre une analyse de corrélation approfondie, basée sur les données, afin de détecter et d'analyser rapidement les menaces qui échappent aux autres technologies. Elle permet à ses utilisateurs de collecter et de traiter facilement les données provenant de leurs infrastructures et de les combiner avec des fonctionnalités analytiques avancées pour mesurer le niveau des menaces.

Adoption rapide d'une solution offrant des algorithmes de recherche inédits

« Au cœur du produit de Threatray se trouvent de nouveaux algorithmes de recherche qui trouvent des relations entre les attaques en cours et les attaques antérieures, qui sont invisibles aux technologies traditionnelles », déclare Endre Bangerter, co-fondateur de Threatray et professeur de cybersécurité avec plus de 20 ans d'expérience dans le domaine.

Basée à Bienne, dans le canton de Berne, Threatray est entrée sur le marché fin 2020 et sa solution SaaS a bénéficié d'une adoption rapide par des clients d’importance.

Grâce à ce succès, Threatray poursuit une stratégie de croissance rapide. Le capital de départ de CHF 2,3 millions va permettre à la start-up de poursuivre sa stratégie et de consolider son équipe. Verve Ventures a rejoint les investisseurs existants de la start-up, à savoir Hammer Team, SICTIC, BackBone Ventures et le innofund de SZKB.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Plus d'informations.