Retour aux actualités

La start-up valaisanne Eyeware collabore avec le spécialiste des capteurs AMS

mercredi 10 février 2021

© ams AG

La société autrichienne AMS s’allie à la start-up valaisanne Eyeware pour perfectionner son système de surveillance des conducteurs automobiles. Le but est de lutter contre la somnolence et la distraction du conducteur au volant grâce à un système innovant d’illumination et à la 3D.

Installée à Martigny, Eyeware a développé un logiciel de suivi du regard qui permet de détecter le mouvement de la tête, du visage et des yeux grâce à la technologie 3D. Avec tous ces paramètres, l’outil arrive à analyser le niveau d’attention et les intentions du conducteur.

Ainsi, le système de surveillance automobile détecte les conducteurs somnolents ou distraits. La détection optique 3D fournit des données plus précises sur la position et le mouvement de la tête et des yeux que les systèmes 2D. 

AMS (Austria Micro Systems), un des principaux fournisseurs mondiaux de solutions de capteurs haute performance, a elle développé une technologie d‘illumination qui permet de fournir un éclairage robuste en toute situation.

En couplant les technologies d’Eyeware et d’AMS, le système de surveillance est fonctionnel en continu et indépendamment de l’éclairage. Ce nouveau dispositif permet d’augmenter la sécurité routière en réduisant les erreurs humaines dues à la somnolence et à la distraction au volant.

Cette collaboration est un autre développement enthousiasmant pour Eyeware, qui est aussi une spin-off de l’institut Idiap à Martigny, dans le canton du Valais. En effet, AMS est un des principaux fournisseurs de capteurs pour l’entreprise américaine Apple. Elle a notamment racheté il y a quelques années l’entreprise KeyLemon, elle aussi spin-off de l’Idiap et accompagnée par The Ark.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Plus d'informations.