Le groupe international d’experts en compression d’image (JPEG) a développé un nouveau standard de compression des images plus rapide et moins énergivore. JPEG XS vise les applications telles que la réalité virtuelle, la réalité augmentée, l’imagerie spatiale, les voitures autonomes et l’édition de films par des professionnels.

Le premier standard JPEG a été créé il y a 25 ans pour stocker et envoyer les images rendues très légères. Aujourd’hui, entre 10 et 15 milliards d’images en format JPEG sont partagées quotidiennement sur les réseaux sociaux dans le monde entier. Le Joint Photographic Experts Group (JPEG) vient de dévoiler un nouveau format de fichier JPEG. Baptisée JPEG XS, cette nouvelle technologie est moins énergivore et permettra d'envoyer des images et des vidéos de qualité supérieure avec des délais ultra-courts à travers des réseaux à larges bandes passantes comme la 5G et le WIFI.

Le Joint Photographic Experts Group est un comité international dirigé par Touradj Ebrahimi, professeur à la faculté des Sciences et Techniques de l’Ingénieur (STI) et responsable Multimedia Signal Processing Group à l’EPFL. « Pour la première fois dans l’histoire du codage d’images, nous compressons moins pour mieux préserver la qualité, et réduisons les délais tout en consommant moins d’énergie », explique-t-il dans un communiqué. « Nous voulons être plus intelligents. Utiliser moins de ressources, et de façon plus adéquate. Cela représente un changement de paradigme. » La compression JPEG réduit par 10 la taille des images, tandis que JPEG XS propose une compression par un facteur 6 au maximum.

JPEG XS sera utilisé dans un vaste éventail d'applications. « Dans le futur immédiat, JPEG XS fonctionnera d’abord pour des applications professionnelles telles que l’édition de films, l’imagerie spatiale et les caméras à usage professionnel. Puis ce sera le tour des produits grand public qui comprennent les voitures autonomes, la réalité virtuelle, la réalité augmentée, les connections sans fils entre appareils multimédias et moniteurs TV ou projecteurs, » explique Touradj Ebrahimi.