Pour se développer et se diversifier, LakeDiamond lance une levée de fonds en émettant des jetons numériques en collaboration avec la banque en ligne Swissquote.

Similaire au financement participatif, Swissquote permet à ses clients de participer à une ICO (Initial Coin Offering) directement via sa plateforme en ligne. Cette première ICO est celle de LakeDiamond, un start-up issue de l’EFPL, et Swissquote déclare être la première banque à offrir la possibilité de prendre part à ce mode de financement.

Installée à Lausanne dans le canton de Vaud, LakeDiamond fabrique des diamants synthétiques utilisés dans des applications industrielles, comme les mouvements de montres, les lasers ou les transistors. Dans le cadre de son ICO, la start-up vend des minutes de production de diamants sur ses machines sous la forme de jetons virtuels. « Lorsque LakeDiamond recevra une commande, les investisseurs pourront exercer leur jeton et décider de mettre à disposition le temps de travail qu’ils détiennent pour nous permettre d’honorer cette commande », explique Pascal Gallo, directeur de LakeDiamond.

Convertir des jetons en diamants

Moyennant une contribution d'environ 33 francs, les clients de Swissquote pourront acquérir un minimum de 60 jetons LakeDiamond (LKD). Les contributeurs pourront convertir leurs jetons directement en diamants synthétiques ou en s'appropriant une part de la valeur des contrats obtenus par LakeDiamond.

La start-up compte lever l'équivalent de 60 millions de francs moyennant l'émission de 110 millions de jetons, destinés à acquérir 50 nouveaux réacteurs et étoffer ses deux unités de production existantes. La société ambitionne de se positionner en numéro deux mondial du secteur des diamants à destination de la haute technologie.