Retour aux actualités

Takeda va investir CHF 200 millions dans son site de Neuchâtel

lundi 20 juin 2022

© Takeda

Le groupe pharmaceutique japonais Takeda va agrandir son site de production à Pierre-à-Bot et financer une nouvelle ligne de remplissage aseptique, un investissement de CHF 200 millions avec 40 nouveaux emplois à la clé.

Le groupe pharmaceutique japonais Takeda a annoncé son intention d'investir plus de CHF 200 millions dans une nouvelle ligne de remplissage aseptique et dans l'agrandissement de son site de production biotechnologique à Pierre-à-Bot (canton de Neuchâtel), avec la création d'une quarantaine de nouveaux emplois à la clé.

« Notre site à Neuchâtel est un composant essentiel de notre réseau mondial de production », explique Thomas Wozniewski, responsable mondial de la production et de l'approvisionnement chez Takeda. « L’investissement le plus élevé à ce jour pour ces infrastructures atteste de l'importance de la Suisse en tant que site de production à long terme pour l'entreprise».

L'installation de Takeda à Neuchâtel remonte 2019, suite à l'acquisition du britannique Shire pour 46 milliards de livres (plus de CHF 57 milliards à l'époque).

D'une surface de 13'000 mètres carrés, l'usine située sur les hauts de la ville, où travaillent quelque 700 collaborateurs de 22 nationalités différentes, fonctionne «24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 » et approvisionne plus de 70 marchés. Le groupe y produit des thérapies recombinantes pour le traitement de diverses formes d'hémophilie.

40 nouveaux emplois à haute valeur ajoutée

La plus grande partie de l'investissement concerne le renouvellement d'une ligne de production arrivée en fin de vie, le reste une extension des capacités dans le domaine des substances actives.

La construction des nouvelles lignes devrait être achevée en 2025. Les installations de remplissage seront mises en service en une fois, alors que la production de substances actives en deux phases, la pleine capacité n'étant pas nécessaire dans un premier temps.

Revenant sur la création d'une quarantaine de postes de travail, le responsable du site de Neuchâtel, Jürgen Wagner, assure qu'il s'agit de postes à « haute valeur ajoutée ». Il a également souligné la collaboration avec le canton de Neuchâtel en matière d'apprentissage, qui permet à l'entreprise de former elle-même ses futurs collaborateurs dans la production et de privilégier ainsi une main d'œuvre locale.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Plus d'informations.