Retour aux actualités

Un test sérologique pour évaluer l’immunité contre le SARS-CoV-2

mercredi 21 juillet 2021

© EPFL

Le CHUV et l’EPFL ont uni leurs forces pour mettre au point un nouveau test sérologique particulièrement sensible pour quantifier les anticorps neutralisants contre le SARS-CoV-2.

Les tests sérologiques permettent de détecter dans le sang d’une personne la présence d’anticorps contre un agent infectieux comme le SARS-CoV-2. Certains de ces anticorps sont simplement la marque d’une exposition préalable au virus ou au vaccin, alors que d’autres, dits neutralisants, sont les agents d’une immunité protectrice contre l’infection ou la réinfection.

Dans le cas du SARS-CoV-2, les anticorps neutralisants sont dirigés contre la protéine virale Spike, la clé qui permet au virus d’entrer dans la cellule via sa liaison à un récepteur (ACE2) présent à la surface des cellules du système respiratoire.

Des chercheurs du CHUV et de l’EPFL ont développé un nouveau test sérologique capable de mesurer avec grande précision et sensibilité la capacité d’un sérum de bloquer l’interaction entre une forme trimérique de la protéine Spike, telle qu’on la trouve à la surface du virus, et la molécule ACE2. 

Les chercheurs ont démontré que ce test est facile à utiliser à grande échelle puisqu’une simple prise de sang suffit. Ce test permet également de mesurer l’efficacité de la protection contre les différents variants du virus et de suivre leur persistance au cours du temps.

Des perspectives réjouissantes pour le suivi de l’immunité collective

Le développement rapide du nouveau test a été rendu possible grâce à l’utilisation des plateaux technologiques développés et soutenus depuis de nombreuses années par le Swiss Vaccine Research Institute.

Les résultats de ces recherches, publiés dans la prestigieuse revue scientifique Science Translational Medicine, offrent des perspectives réjouissantes pour le suivi de l’immunité protectrice conférée par l’infection et/ou les vaccins au sein de la population.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. Plus d'informations.