Retour aux actualités

Un soutien-gorge intelligent pour détecter précocement le cancer du sein

mardi 7 avril 2020

© EPFL

Les étudiants de l'EPFL ont fait équipe avec la start-up IcosaMed pour développer le SmartBra, le premier vêtement intelligent pouvant être utilisé pour la prévention du cancer.

Un groupe d'étudiants en master de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) s'est associé à la start-up IcosaMed pour développer un soutien-gorge doté d'un dispositif de dépistage du cancer du sein. Contrairement à une mammographie, qui est non seulement invasive et douloureuse pour la patiente, et qui nécessite également des rayons X, ce soutien-gorge intelligent, ou SmartBra, base sa détection sur un système d'ondes à ultrasons. Ces ondes sont générées par des capteurs piézoélectriques activés par pression, une simple palpation des tissus suffit à les activer et à produire un ultrason.

« Notre technologie de vêtements intelligents est conçue pour détecter le cancer aux stades les plus précoces. Elle utilise une méthode non invasive et indolore basée sur un contrôle échographique fréquent », explique Hugo Vuillet, l'un des étudiants de l'équipe de développement. Récompensé par un jury composé de professeurs de l'EPFL, leur système s'est avéré si efficace que la société avec laquelle ils ont travaillé, IcosaMed, une start-up basée dans le canton de Neuchâtel, a décidé de continuer l'aventure.

Une relation fructueuse entre la formation et le secteur privé

En collaboration avec les ingénieurs d'IcosaMed, les étudiants ont développé une interface plastique pour remplacer le gel d'impédance qui est généralement utilisé pour maintenir les émetteurs d'ultrasons. « Notre partenariat a montré que les étudiants peuvent offrir des solutions concrètes à des problèmes même très techniques », déclare Max Boysset, CEO et fondateur d'IcosaMed.

Le SmartBra sera d'abord vendu aux femmes chez qui un cancer a déjà été diagnostiqué, afin qu'elles puissent surveiller leur état au quotidien, puis aux femmes ayant une prédisposition génétique au développement d'un cancer. Si tout se passe comme prévu, le SmartBra pourrait ouvrir la voie à d'autres produits à fort potentiel utilisant des textiles intelligents - comme les sous-vêtements et les combinaisons - pour détecter et prévenir d'autres types de cancers.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Whatsapp Partager sur LinkedIn Partager par mail
Retour aux actualités

Ce site web utilise des cookies pour améliorer l'exprérience utilisateur. Plus d'informations.