L’Institut des maladies infectieuses de l’Université de Berne et le Centre universitaire d’urgences de l’Hôpital Universitaire de Berne ont développé ensemble l’application « Biorisk Manager ». Elle donne aux professionnels de santé des informations détaillées sur les risques ainsi que des instructions en ce qui concerne le contact avec les échantillons infectieux provenant d’humains et d’animaux.

Développée par le Biological Risk Management Network (Réseau de gestion des risques biologiques), un réseau de compétences du Centre universitaire d’urgence de l’Inselspital et l’Institut des maladies infectieuses (IFIK) de l’Université de Berne, la nouvelle application Biorisk Manager propose un guide général sur comment gérer les échantillons infectieux, notamment le COVID-19, aux professionnels de santé exerçant dans les cabinets médicaux, les hôpitaux ou les organisations d’urgence.

L’application comprend notamment des instructions concernant l’emballage et le transport d’échantillons dangereux, les dispositions légales ou une liste des services médicaux, laboratoires et autres institutions au niveau cantonal.

« Elle n’a toutefois pas été conçue spécifiquement pour le COVID-19, elle rassemble plutôt des informations sur la biosécurité en général et les met à disposition de manière claire », explique Meret Ricklin, directrice du projet à l’Inselspital de Berne.

Grâce à un arbre de décision intégré à l’application, les professionnels de santé trouvent les consignes concernant le comportement à adopter dans un cas précis. L’application met également à disposition les coordonnées des institutions officielles qui doivent être impliquées ou qui peuvent apporter leur aide en fonction de la situation. L’application est disponible en allemand, en français et en anglais et peut être téléchargée gratuitement sur les systèmes d’exploitation iOS et Android.