Un chercheur de la HES-SO Valais-Wallis, avec des collègues lausannois et britanniques, a créé une application pour diagnostiquer à domicile les déficiences cognitives liées à l'âge. Elle devrait bientôt être disponible sur smartphone.

Actuellement, diagnostiquer le déclin cognitif chez les personnes âgées implique de longues évaluations neuropsychologiques souvent incomplètes et imprécises. Une équipe internationale de scientifiques en Suisse et au Royaume-Uni a développé un nouvel outil de dépistage de la démence sénile à l’aide d’un ordinateur portable. Les patients doivent tout simplement appuyer sur un bouton à chaque fois qu’ils voient apparaître un éclair de lumière ou entendent un son. L’application devrait bientôt être disponible sur smartphone.

La recherche a été publiée dans Scientific Reports, une revue scientifique éditée par le prestigieux Nature Publishing Group. Elle est le fruit d’une collaboration entre le chercheur Paul Matusz de l’Institut Informatique de gestion de la HES-SO Valais-Wallis, et Micah Murray, professeur associé au Centre Hospitalier Universitaire (CHUV) et à l'Université de Lausanne (UNIL). L'Université de Westminster et la City University of London ont également contribué.

« Nous sommes particulièrement enthousiasmés par ce travail car il montre comment des tests très simples peuvent aider la pratique clinique en atteignant une population plus large, à moindre coût. Nous sommes heureux que nos résultats clarifient le lien entre notre vision et l'audition et leur rôle dans le soutien de la (dys)fonction de la mémoire, » a déclaré le professeur Murray dans un communiqué.